Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/09/2007

Les de Nollet, seigneurs de Bourdon (partie I)

274152ec7deb776055bd7e725c278e35.jpgDans la chapelle de Bourdon, dont le patron est Saint-Remacle, se trouve une pierre tombale qui porte cette inscription:

"Icy gisent Noble et généreux seigneur Messire Charles-Louis de Nollet seigneur de Bourdon, Marenne, Verdenne, Magny qui trépassa le 28 septembre 1732 et Noble dame Anne Hubertine de Mozet, dame de Magery, Houmont, sa compagne, décédée le 10ème jour d'avril 1710 et en mémoire du révérendissime et illustrissime seigneur Joseph de Nollet de Bourdon abbé et prince de Stavelot et de Malmedy mort au château de Bourdon le 16 septembre 1753 Priez Dieu pour leurs âmes".

Qui sont les de Nollet? Nous allons tenter de vous raconter brièvement l'histoire de cette famille en partant du livre de Delvaux de Fenffe : "Les Abbés et Princes-abbés des abbayes de Stavelot et de Malmedy", Tongres, 1935.

Les de Nollet, famille de vieille souche, sont présents, dès le 15ème siècle, dans la magistrature dinantaise. Certains historiens situent erronément l'origine de cette famille à Habay-la-Neuve. Nous verrons cela plus loin. En 1582, Nicolas Nollet, maïeur de Dinant, est seigneur tréfoncier de Wellin et receveur des religieux de Stavelot.

En 1606, Jean Nollet, cellerier à Schönberg, petit village allemand situé près de Saint-Vith, reçoit l'usufruit d'une usine de plomb à Hardenberg. Cet usufruit passe ensuite vers 1640 à Nicolas Nollet, puis à son fils prénommé aussi Nicolas, officier de son Altesse Electorale de Trèves à Beaumont.

C'est ce seigneur Nicolas qui acquiert le 8 mai 1690 avec son épouse Jeanne d'Orgeo (ou d'Orjo) la seigneurie de Bourdon, Marenne et Habay (d'où peut-être la confusion avec l'origine) au prix de 14.000 écus. Le vendeur, Jean Bernard de Vervy (les de Vervy possédait la seigneurie de Habay) stipulait que l'acheteur devait lui céder son office d'officier de Beaumont et s'engager à obtenir l'agrégation de SAE de Trèves. Le 25 mai 1691, Nicolas de Nollet releva Bourdon et Marenne à la cour féodale de La Roche pour plusieurs générations.

C'est ainsi que sur la pierre tombale de la chapelle de Bourdon, nous trouvons le nom de ses deux fils : Charles-Louis, décédé en 1732 et Joseph, mort en 1753. Ils avaient pour armoiries un blason d'argent (càd sur fond blanc) portant trois merlettes de sable (càd des oiseaux de profil non identifiables sans bec ni pattes et de couleur noire).

Dans la seconde partie, nous vous raconterons la vie du prince-abbé de Stavelot et Malmedy, Joseph de Nollet.

 

Les commentaires sont fermés.