Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/05/2008

Quelques précisions : Auster au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

Source : http://www.cinergie.be 

Le mercredi 18 juin à 20h

Au Palais des Beaux-Arts,

Projection exceptionnelle de « The inner life of Martin Frost » écrit et réalisé et par Paul Auster (USA, 2007, 94’, couleur, VO sous-titrée en français. Avec David Thewlis, Irène Jacob, Michael Imperioli et Sophie Auster).

Projection précédée d’un entretien (en anglais, 45’) avec Paul Auster animé par Annelies Beck (VRT).

Palais des Beaux-Arts, Salle Henry Le Bœuf, Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles

Réservations : 02/507.82.00 

! Flagey / Studio 5 / Juin

Blue in the face / Lulu on the Bridge / Smoke

les trois autres films réalisés par Paul Auster 

07d704eadbc724b9f8d6d15772191600.jpg

A propos de Paul Auster 

Récemment devenu Docteur Honoris Causa de l’Université de Liège, Paul Auster revient en Belgique pour y présenter son nouveau film The inner life of Martin Frost .

Le grand écrivain américain, reconnu mondialement pour des romans comme Le Voyage d’Anna Blume  (1989), Moon Palace  (1990) et Leviathan (Prix Médicis 1993), a toujours eu des désirs de cinéma. Refusé au concours d’entrée de L’IDHEC à Paris alors qu’il avait à peine 20 ans, il écrivit des scénarios jamais portés à l’écran –on les retrouve dans Le Livre des illusions (2002)- avant d’adapter ses propres textes pour Wayne Wang, qui en fera le diptyque Smoke / Brooklyn Boogie  en 1995. Auster réalisera lui-même Lulu on the bridge, deux ans plus tard. The inner life of Martin Frost, son nouveau film, réunit Irène Jacob (La double vie de Véronique ) et David Thewliss (Naked ) dans un récit mettant en présence un… écrivain réfugié à la campagne, et une femme qui surgit dans sa vie et pourrait devenir sa muse. La création, et la quête d’identité sont, une fois de plus, au cœur de cette oeuvre singulière d’un artiste aussi passionnant que prolifique. 

A propos de la carte blanche de Paul Auster au Musée du Cinéma / Juin 2008 

Le choix de Paul Auster confirme sa réputation de cinéphile et montre combien sa connaissance de l’histoire du cinéma est conséquente. Ainsi, il a porté son choix sur trois chefs-d’œuvre du cinéma muet : L’aurore, Loulou, et Steamboat Bill Jr, ainsi que sur d’éternels classiques tels Les temps modernes de Charles Chaplin, L’étreinte du passé de Jacques Tourneur, Red dust de Victor Fleming, Ordet de Carl Theodor Dreyer, ainsi que le film qu’il viendra présenter le 17 juin au Musée du Cinéma (bis) à 20h15, à savoir : Les plus belles années de notre vie de William Wyler. Le cinéma français est également à l’honneur avec e.a. Un condamné à mort s’est échappé de Robert Bresson, L’homme qui aimait les femmes de François Truffaut, Zéro de conduite de Jean Vigo et La règle du jeu de Jean Renoir. Son amour pour les films d’Ozu n’est un secret pour personne, et Voyage à Tokyo vient compléter cette carte blanche.  
 
http://www.cinematheque.be/

10:42 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cinéma, littérature

Commentaires

je n'ai pas vu son film précédent, mais il n'avait pas bonne presse. Mais qui sait? peut-être irais-je voir son film?

Écrit par : objectif-p | 31/05/2008

Les commentaires sont fermés.