Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/07/2008

Franc succès du festival "Bitume butine" à Bourdon

C'est sous un soleil radieux que le petit village de Bourdon a accueilli le dernier week-end de juillet 2008 le festival de rue "Bitume butine" organisé par le Miroir Vagabond.

Devant un large public, les comédiens ont joué leurs spectacles (affichés complets) sous les chapiteaux, dans la petite chapelle, dans la ferme prêtée par la famille De Wilde et aussi dans le "pré aux ânes".

Clou de ce festival : les voltiges d'un acrobate sous une montgolfière.

Une très belle édition!

13:05 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : théâtre

23/07/2008

Les préparatifs de Bitume 2008 à Bourdon

Les préparatifs de Bitume 2008 vont bon train. Chapiteaux et espaces de jeux prennent place dans le paysage bourdonnais.

Le personnel du Miroir Vagabond a monté cette après-midi les gradins dans "le pré aux ânes".

130d5f31c2d0cc730d77f49b009d9ef6.jpg
Vous êtes tous invités à l'ouverture officielle ce vendredi 25 juillet à 19h30 dans ce pré, lieu poétique à découvrir.
84b604e9bd8f147bbfab39a9466d6b19.jpg
Le chapiteau et la guinguette sur la Place de l'église.

20/07/2008

L'univers aérien de "Planetarium"

Yves Dormoy et Rodolphe Burger  se sont produits sur scène pour interprêter l'album Planetarium sorti en 2004, notamment à Bourges au Bandits-mages Festival et au Tashkent Conservatory.

Le DVD de ces deux concerts est sorti fin de l'année 2007. Passé inaperçu à l'écoute du grand public, l'album pourtant est un petit bijou... "des petites phrases partout et toujours préférées aux longs développements, un jeu amoureux avec les essences chimiquement pures du jazz, du blues, du rock, de l'électronique, de la musique concrète".

af7f0b33bb6f03e931d3244ec83d64e3.jpg
590bcdbd1d7cdd8c31145ea7ed761245.jpg

19/07/2008

Bitume Butine à Bourdon

Les 25, 26 et 27 juillet 2008, le petit vilage de Bourdon (entre Marche-en-Famenne et Hotton) accueillera le Festival International et Social de Théâtre de rue.

Un festival de Théâtre de Rue où les artistes et animateurs viendront à la rencontre de la population au travers de leurs spectacles, expositions, images de stages. Enfants, jeunes, adultes ou familles y trouveront plaisir, tendresse, humour et détente.
018f53ee5409349198cb155c09807933.jpg

 L'ouverture officielle du festival aura lieu le vendredi 25 juillet à 19h30 au "Pré des ânes".

0b644981a9c1913077eddddb229a45bc.jpg

Informations : Miroir Vagabond 084/31.19.46 ou bureau@miroirvagabond.be

10:00 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : théâtre

Leonard Cohen revient en octobre

0c287a9b983a7e4be9cb38b3f8430f90.jpg
Très bonne nouvelle : Leonard Cohen revient au mois d'octobre en Belgique pour 2 soirées. Les 19 et 20 octobre 2008, le chanteur canadien se produira sur la scène de Forest National (Bruxelles). Cette fois-ci, nous ne le manquerons pas. Ne tardez pas à réserver vos places!

08:55 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : musique

18/07/2008

Hodister - Entrée du village

Une nouvelle carte postale avec vue sur l'entrée du petit village de Hodister.

Superbe carte D.C.R. envoyée en 1915.

f204d3f8520c7e34a8603cb9a46c4b3a.jpg

"Berlin" de Lou Reed à Bruxelles

Ce mercredi 16 juillet, dans la salle du Palais des Beaux-Arts bondée de... quinquagénaires, Lou Reed - étonnament détendu et souriant - et son super band ont interprêté dans son intégralité l'album Berlin sur une mise en scène de Julian Schnabel, présent d'ailleurs à Bruxelles pour introduire le spectacle.

Cet album-concept, sorti en 1973, raconte l'histoire d'un garçon qui trouve une fille, Caroline, et qui la perd. Histoire de jalousie, de colère qui se passe à Berlin, ville à l'époque coupée en deux (à l'image de notre Belgique actuelle?).

40bef2f954a7f9930ae0a4a7e8421b5a.jpg

Tout au long du concert, exécuté de façon magristrale (ces frissons sur Sad Song...), des petits films tournés par Lola Schnabel, la fille de Julian, sont projetés sur scène pour soutenir la dimension narrative de la musique. Avec dans le rôle de Caroline, la très belle et troublante Emmanuelle Seigner.

En rappel, tout en douceur, le groupe reprend Satellite of Love chanté par le bassiste Fernando Saunders, Walk on the Wild side et le détonnant Keep me Hanging on des Supremes. En deuxième rappel, nous avons eu droit, dans un silence presque religieux, au superbe The Power of the Heart.

Au final, un excellent concert devant un public très enthousiaste, qui peut-être n'a plus (vu la moyenne d'âge) l'habitude d'assister à des concerts de rock...

Pour ceux qui ont raté par deux fois Lou Reed et son Berlin à Bruxelles, pourront se rattraper en visionnant le DVD Berlin réalisé par Julian Schnabel et sorti tout récemment.

6fa398e8a76674fb1dcbdb2e844f175e.jpg

10:35 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : musique, rock, lou reed

10/07/2008

Lou Reed et son "Berlin"

Pour rappel, Lou Reed sera au Palais des Beaux-arts de Bruxelles le mercredi 16 juillet 2008 à 20h pour marquer le 35ème anniversaire de son album Berlin.
A cette occasion, il sera accompagné d’un ensemble de 30 personnes comprenant son band, une section de cordes et de cuivres et le New London Children's Choir. Plus récemment, en juin 2007 Lou Reed a effectué une tournée européenne exceptionnelle où il reprenait en exclusivité l’intégralité de ce célèbre album. L’artiste s’était alors arrêté sur la scène de Forest National où il a livré un concert fantastique qui restera gravé dans toutes les mémoires.
Cette tournée européenne 2008 verra Lou Reed collaborer avec une équipe artistique renommée dirigée notamment par le producteur Bob Ezrin (qui a produit « Berlin » et notamment, "The Wall" de Pink Floyd) et, comme sur la tournée 2007, Julian Schnabel (récemment nominé aux Oscars pour « le Scaphandre et le Papillon »). Reed sera accompagné sur scène par de grands noms tels que Steve Hunter, Mike Rathke (à la guitare), Rupert Christie (clavier), Fernando Saunders (basse), Rob Wasserman (contrebasse) et Tony 'Thunder' Smith (batterie).
Un moment d’anthologie en perspective à ne pas laisser passer!
bee6572fae8d1e583c8df7f8c0ea4214.jpg

13:06 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rock, musique

08/07/2008

Longwy au patrimoine de l'Unesco

Par Guillaume LAVALLEE AFP - Lundi 7 juillet, 21h08

QUEBEC (AFP) - Plusieurs fortifications de l'architecte militaire français Vauban, érigées dans divers départements en France, sont entrées lundi dans la prestigieuse liste de l'Unesco des sites ayant "une valeur exceptionnelle universelle".

"C'est la reconnaissance du génie universel de Vauban parce qu'au-delà de Vauban le bâtisseur, l'homme qui a inspiré des fortifications dans le monde entier, c'est aussi Vauban, le penseur, le philosophe, le précurseur du siècle des Lumières", a déclaré à l'AFP, Jean-Louis Fousseret, maire socialiste de Besançon et président de l'association Réseau des sites majeurs de Vauban.
ce7503dfbe1ae5c28269825e19eb4ebe.jpg

"C'est la reconnaissance d'un travail de plus de quatre années que nous avons mené tous ensemble, l'ensemble des maires du réseau, qui est fait de petites villes... C'est un réseau qui représente bien la France", a-t-il souligné.

Le réseau français avait proposé à l'Unesco d'ajouter un ensemble de 14 "fortifications" à sa liste du patrimoine mondial, mais deux des oeuvres présentées n'ont pas été retenues: le château de Bazoches (Nièvre) et le fort transformé en citadelle du Palais à Belle-île-en-mer (Morbihan).

"L'un a été retiré par défaut d'authenticité, il y avait eu trop de transformation ce n'était plus vraiment l'oeuvre de Vauban et l'autre parce qu'il ne répondait plus à la nouvelle appellation (de forteresse, ndlr)", a précisé à l'AFP Jean Guéguinou, ancien ambassadeur français à l'Unesco.

Les réunions du comité du Patrimoine mondial de l'Unesco se tiennent à huis clos. Des responsables avaient indiqué que la candidature des sites de Vauban avait été acceptée, mais la délégation française présente à Québec a par la suite précisé que 12 sites, dans 13 communes, avaient été retenus.

Le réseau des 12 sites comprend la citadelle pentagonale d'Arras (Pas-de-Calais), la citadelle, l'enceinte urbaine et le fort Griffon de Besançon (Doubs), les forts de Blaye/Cussac-Fort-Médoc (Gironde), l'enceinte urbaine, les forts et le pont d'Asfeld à Briançon (Hautes-Alpes), la Tour dorée de Camaret-sur-mer (Finistère), la ville neuve de Longwy (Meurthe-et-Moselle), le fort de Mont-Dauphin (Hautes-Alpes), la citadelle de Mont-Louis (Pyrénées-Orientales), la place forte de Neuf-Brisach (Haut-Rhin), la citadelle de Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime), les tours côtières de Tatihou/Saint-Vaast-la-Hougue (Manche), l'enceinte et les forts de Villefranche-de-Conflent (Pyrénées-Orientales).

15436f1d512f13d6acb52dc7a1db734e.jpg

Le comité du Patrimoine mondial de l'Unesco a par ailleurs souligné le "caractère international" de l'oeuvre de Vauban lors des discussions, a indiqué M. Fousseret à l'issue des discussions. Plusieurs fortifications inspirées de Vauban ont été construites en Afrique, en Asie, en Amérique du Nord, et en Europe.

"Madagascar et le Maroc ont par exemple souhaité que notre réseau s'ouvre sur la France encore mais aussi à l'extérieur pour faire en sorte que, peut-être, sur les cinq continents dans les années à venir on puisse agglomérer un autre ensemble de fortifications non pas construites par Vauban mais inspirées par Vauban", a souligné M. Fousseret

Il s'agit du 32e site français inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco. Deux grands critères entrent en cause dans l'évaluation des dossiers, la "valeur universelle exceptionnelle" d'un site et le plan de protection présenté.

06/07/2008

Bourdon et la fête du vin d'Alsace

Le week-end des 30 et 31 août 2008, aura lieu à Bourdon, la 26ème fête du vin d'Alsace en collaboration avec les viticulteurs de la commune de Bergholtz (département du Haut-Rhin).

L'amitié entre les deux villages a commencé en 1976 quand fut organisé un match de football là-bas. L'année suivante, Bourdon accueillit à son tour leurs nouveaux amis alsaciens.

74efd70d526d70c146db519462fbc5b1.jpg

En 1983, les vignobles ayant été ravagés par des intempéries, le comité des 4 villages (Bourdon, Marenne, Verdenne, Menil-Favay) décida d'organiser une fête du vin d'Alsace pour venir en aide aux viticulteurs de cette région du Haut-Rhin.

Chaque année, le dernier week-end du mois d'août est devenu un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de bons vins alsaciens qui retrouvent les 10 mêmes viticulteurs invités depuis la première édition.

08:55 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tourisme, voyage

05/07/2008

Monsieur l'abbé s'est enfermé dans son presbytère

Au hasard de nos recherches dans les foires aux collections, nous avons trouvé un acte notarié très intéressant, daté du 4 juillet 1763 et rédigé par Antoine MARTINOT, notaire au Marquisat de Cons-la-Grandville (Meurthe-et-Moselle, 54).

Voici en résumé ce que raconte cet acte :

Le lundi 4 juillet 1763, Nicolas VILLEZ, originaire de St Léger, prêtre de l’archevêché de Trèves, fut pourvu de la vicairie perpétuelle d’Ugny, vacante par le décès, survenu en mars de la même année, de l’abbé François LORETTE. Après avoir été investi du spirituel, il restait à prendre possession du temporel, c’est-à-dire d’entrer dans l’église et dans le presbytère. Mais la chose ne fut pas facile.

En effet, François MATHIEU, alors prêtre de la paroisse probablement par intérim, avait tout simplement fermé l’église et refusé de rendre les clefs au nouvel arrivant. Pour officialiser la prise de possession malgré tout, un geste symbolique fut pratiqué : Nicolas VILLEZ toucha la clinche et fit comme en procession le tour de l’édifice religieux.

Fallait-il encore entrer dans le presbytère : car l’abbé MATHIEU s’y était enfermé, ne laissant entrer personne « chez lui », prétextant qu’il était l’artisan de la reconstruction (pas encore achevée) du presbytère et des dépendances ecclésiastiques.

Finalement, Nicolas VILLEZ, après un procès en instance religieuse, fut légitimé par sa hiérarchie et resta à son ministère à Ugny, jusqu ‘en 1793, année de son arrestation et de sa déportation. Mais ceci est une autre histoire…

Reproduction de la première et de la dernière page (avec les signatures).

1fec54c7e11edd0a1b1ef53807ec60ec.jpg
7224a99c58bc27a2092f00ccc5f6e2e9.jpg

Source : Olivier Cortesi, Ugny, une étape champêtre sur les routes de Lorraine, Cœur d’Occident Editions, Longwy, 2001.