Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/04/2009

James Thiérrée et l'énigmatique Raoul

Ce mardi 28 avril, eut lieu au Théâtre royal de Namur la première mondiale de Raoul, le nouveau spectacle de James Spencer Thiérrée. Né en Suisse le 2 mai 1974, ce comédien qui à l’âge de 4 ans déjà faisait ses premiers pas sur la piste du cirque de ses parents, est aussi danseur, illusionniste, metteur en scène, acrobate et… petit-fils de Charlie Chaplin.

 

 

pict_174444.jpg

Après ses spectacles La Symphonie du Hanneton (1998),  La Veillée des Abysses (2003) et Au revoir parapluie (2007), Thiérrée revient donc avec Raoul. Au milieu d’un décor complexe aux multiples possibilités – toute la machinerie théâtrale est utilisée -, "seul" sur scène avec son double, le comédien imagine l’histoire du solitaire Raoul, un roi déchu atypique, mystérieux et proche du dénuement qui vit retranché dans une tour qu’il a construite lui-même pour se mettre à l’abri de ses démons et du monde. Un visiteur, un jour, se présente pour attaquer l’édifice et son occupant. Cet assaillant, c’est lui-même… Il est à la fois l’attaquant et l’attaqué.

 

Commence alors un spectacle de toute beauté, mêlant plusieurs disciplines, la musique, l'illusion, la danse (le jeu du miroir), l'acrobatie (le mariage du corps et d'une échelle), la pantomime (le centaure de Tati), la théâtralité (le dormeur éveillé). Le décor à l'ancienne, ce sont des toiles tirées par des fils, des trappes qu'on ferme, de simples jeux de lumière, un aquarium qui se brise malencontreusement pour la "première", des créatures monstrueuses manipulées, mais surtout, le décor, c'est la tour faite de tubes d'échafaudage qui vont s'écrouler au fur et à mesure qu'avance cette épopée pour qu'à la fin, la scène se retrouve nue. Raoul, alors libéré de sa schizophrénie et découvrant le monde, peut monter au ciel.

 

Même s'il en a ras-le-bol (c'est lui-même qui le dit) qu'on lui rappelle son illustre ascendance, on ne peut s'empêcher, en voyant évoluer Thiérrée sur scène, de penser à son grand-père (quelques similitudes avec le court-métrage "One A.M."). La gestuelle, la démarche sont bien présents. Il ne cherche pas à imiter. C'est dans ses gènes... pour notre plus grand plaisir.

 

Pourtant guère habitué à ce genre de représentation du corps, nous sommes restés admiratifs devant cette magnifique performance. Le public namurois tombé aussi sous le charme a accueilli triomphalement (le mot est faible) ce spectacle qu'il serait assurément intéressant de revoir d'ici quelques représentations pour découvrir l'évolution de l'attachant personnage qui est Raoul.

 

Vendredi 8 mai, la dernière représentation namuroise. Nous avons revu le spectacle, certainement, un spectacle plus rôdé. Thiérrée a apporté quelques modifications. Moins de temps morts, des scènes de danse plus courtes, une autre participation du public, un jeu de lumière revisité, des effets sonores rajoutés. A chaque soirée namuroise, ce fut une standing ovation. Inoubliable! Amis parisiens, si vous avez vu ce spectacle, nous aimerions connaitre votre avis. Merci!

 

raoul.jpg

10:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : théâtre

Commentaires

Quand passe-t-il à Paris ?

Écrit par : jacques merles | 29/04/2009

J'ai assisté à cette première fantastique. Car elle l'était bien, fantastique, tant dans l'interprétation "prévue" que dans la gestion de l'imprévu (le vase qui casse !).
Simplement "magique" et envoutant comme spectacle.
Les théatreux diront : "spectacle à revoir dans quelques temps, quand il aura progressé". Moi je dirai simplement : voyez-le vite !

Écrit par : S Daoust | 29/04/2009

.... c'était le dernier spectacle de notre abonnement....Fascinant!

Écrit par : Michèle Praile | 30/04/2009

Depuis la semaine passée, le spectacle a effectivement évolué. Toujours aussi envoûtant!!!!

Écrit par : Frelon Vert | 08/05/2009

Le spectacle sera présenté du 19 décembre 2009 au 5 janvier 2010 à Paris, au Théâtre de la Ville.

Écrit par : Frelon Vert | 15/05/2009

Bonjour,
Impossible d'avoir des billets. La billeterie a ouvert samedi matin, je m'y suis rendu, plus de place. J'y suis retourné Lundi matin, dans les premiers, plus de places. J'ai appelé mais rien... Quelqu'un a t il des places svp, a me revendre ?

Écrit par : MAOW | 01/12/2009

J'espère pour vous que vous trouverez des places car cela vaut vraiment la peine. Bonne chance! Les parents de James viennent en mai 2010 à Namur avec leur cirque. Nous n'avons pas attendu pour réserver car s'ils ont autant de succès que leur fils, c'est sûr que les places partiront très vite. Vive le cirque!

Écrit par : Frelon Vert | 02/12/2009

J'ai vu le spectacle à namur, le 2 mai, et je l'ai revu à Paris ce jeudi 31... c'était toujours aussi fabuleux et envoutant, néanmoins le public parisien n'est pas le public de namur, et je pense que les transformations du spectacles ont aussi été envisagées dans ce sens: nous y avons trouvé un spectacle changé, des passages raccourcis, modifiés, et une bande son plus electro, un james plus sûr de lui et attendant un peu trop le rire ou l'exclamation du public. Mais bon, ce fut quand même une standing ovation, ce qui pour des parisiens, n'est pas rien!

Écrit par : bidulkiwi | 02/01/2010

A bidulkiwi.
Merci pour votre commentaire. Ce dimanche au 13 heures, France 2 a présenté le spectacle de James Thiérrée. On voit effectivement le public parisien se lever à la fin de la réprésentation. On remarque aussi, à un moment donné, un deuxième personnage couché dans la "cabane" de Raoul qui n'apparaissait pas à Namur. Qu'en est-il exactement?

Écrit par : Frelon Vert | 03/01/2010

Les commentaires sont fermés.