Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/04/2009

James Thiérrée et l'énigmatique Raoul

Ce mardi 28 avril, eut lieu au Théâtre royal de Namur la première mondiale de Raoul, le nouveau spectacle de James Spencer Thiérrée. Né en Suisse le 2 mai 1974, ce comédien qui à l’âge de 4 ans déjà faisait ses premiers pas sur la piste du cirque de ses parents, est aussi danseur, illusionniste, metteur en scène, acrobate et… petit-fils de Charlie Chaplin.

 

 

pict_174444.jpg

Après ses spectacles La Symphonie du Hanneton (1998),  La Veillée des Abysses (2003) et Au revoir parapluie (2007), Thiérrée revient donc avec Raoul. Au milieu d’un décor complexe aux multiples possibilités – toute la machinerie théâtrale est utilisée -, "seul" sur scène avec son double, le comédien imagine l’histoire du solitaire Raoul, un roi déchu atypique, mystérieux et proche du dénuement qui vit retranché dans une tour qu’il a construite lui-même pour se mettre à l’abri de ses démons et du monde. Un visiteur, un jour, se présente pour attaquer l’édifice et son occupant. Cet assaillant, c’est lui-même… Il est à la fois l’attaquant et l’attaqué.

 

Commence alors un spectacle de toute beauté, mêlant plusieurs disciplines, la musique, l'illusion, la danse (le jeu du miroir), l'acrobatie (le mariage du corps et d'une échelle), la pantomime (le centaure de Tati), la théâtralité (le dormeur éveillé). Le décor à l'ancienne, ce sont des toiles tirées par des fils, des trappes qu'on ferme, de simples jeux de lumière, un aquarium qui se brise malencontreusement pour la "première", des créatures monstrueuses manipulées, mais surtout, le décor, c'est la tour faite de tubes d'échafaudage qui vont s'écrouler au fur et à mesure qu'avance cette épopée pour qu'à la fin, la scène se retrouve nue. Raoul, alors libéré de sa schizophrénie et découvrant le monde, peut monter au ciel.

 

Même s'il en a ras-le-bol (c'est lui-même qui le dit) qu'on lui rappelle son illustre ascendance, on ne peut s'empêcher, en voyant évoluer Thiérrée sur scène, de penser à son grand-père (quelques similitudes avec le court-métrage "One A.M."). La gestuelle, la démarche sont bien présents. Il ne cherche pas à imiter. C'est dans ses gènes... pour notre plus grand plaisir.

 

Pourtant guère habitué à ce genre de représentation du corps, nous sommes restés admiratifs devant cette magnifique performance. Le public namurois tombé aussi sous le charme a accueilli triomphalement (le mot est faible) ce spectacle qu'il serait assurément intéressant de revoir d'ici quelques représentations pour découvrir l'évolution de l'attachant personnage qui est Raoul.

 

Vendredi 8 mai, la dernière représentation namuroise. Nous avons revu le spectacle, certainement, un spectacle plus rôdé. Thiérrée a apporté quelques modifications. Moins de temps morts, des scènes de danse plus courtes, une autre participation du public, un jeu de lumière revisité, des effets sonores rajoutés. A chaque soirée namuroise, ce fut une standing ovation. Inoubliable! Amis parisiens, si vous avez vu ce spectacle, nous aimerions connaitre votre avis. Merci!

 

raoul.jpg

10:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : théâtre

25/04/2009

Baslieux et ses monuments

Carte postale éditée par G. Péjouan - Longwy-Bas - Inauguration du Monument devant l'église de Baslieux (Meurthe-et-Moselle) le 24 septembre 1933. Discours du maire M. Amédée R.

Numériser0007.jpg
M. Amédée R. , radical bon teint, fut aussi conseiller d'arrondissement pendant 30 ans (de 1907 à 1937) et fut longtemps président de cette assemblée bien qu'il n'avait qu'une influence limitée. Entrepreneur de travaux publics à Baslieux, c'était un brave homme aimé et respecté.

22/04/2009

Simenon sur France Culture

Lu sur le site Les Amis de Georges Simenon

Sur France Culture : Georges Simenon. Écrivain voyageur et déménageur

Cet été, sur France Culture, Pierre Assouline proposera une série d’émissions radiophoniques consacrées à Georges Simenon.
La série de cinq émissions intitulée Georges Simenon. Écrivain voyageur et déménageur sera diffusée du lundi 24 au vendredi 28 août 2009, chaque matin entre 9 h et 12 h 30 (durée totale : 17 heures).

Chaque matinée comportera trois parties :
– des archives (l h) ;
– un face-à-face entre deux invités (l h) ;
– un documentaire/reportage (l h 30) dont la dernière demi-heure sera consacrée à la lecture d'extraits de la correspondance de Simenon par deux acteurs.
simenon%201931.jpg

Plan de la série :
La Belgique (lre matinée) ;
Paris (2e matinée) ;
La France et autour (3e matinée) ;
L'Amérique (4e matinée) ;
La Suisse (5e matinée).

15/04/2009

Tati s'expose à Paris

La Cinémathèque de Paris, rue de Bercy, 51, Paris 12ème (métro Bercy), vient d’ouvrir ses portes jusqu’au 2 août à l’exposition « Jacques Tati, deux temps, trois mouvements… ».

f_468312m_07bb405.jpg

Montée par Macha Makeieff, son ayant-droit moral et Stéphane Goudet, cette expo, s’annonçant comme un vaste terrain de jeu, rassemble divers objets, la casquette de Gérard de Mon Oncle, la sacoche du facteur François de Jour de Fête, le chapeau de Tati, le pardessus et le parapluie de M. Hulot, un César d’honneur, l’Oscar, des lettres, des photos et bien d’autres choses encore.

Le catalogue de l’exposition est édité par les Editions naïve et la cinémathèque française.

Il est aussi intéressant de lire la note de Pierre Assouline (blog) datée du 13 avril et intitulée : « Tati, nom d’une pipe ! »

La villa Arpel s'expose également : http://www.104.fr/fr/Artistes/A129-Villa_Arpel

Sainte Sévère sur Indre célèbre l'acteur qui a tourné Jour de Fête dans ce village : http://www.maisondejourdefete.com/

13:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tati, cinéma, exposition

13/04/2009

Bourdon au fil du temps

Le hameau de Bourdon entre 1770 et 1778 (Carte de Ferraris).
Numériser0002.jpg
Bourdon vers 1866 (Carte de Vandermaelen).
Numériser0003.jpg
Bourdon vers 2000 (Vue aérienne).
Numériser0005.jpg

11/04/2009

Tribute to Syd Barrett

Magnifique hommage que l'album Like Black Holes in the Sky rend au génial Syd Barrett. On peut détester la musique de Pink Floyd (post-Barrett), mais on ne peut rester indifférent à celle de l'énigmatique Syd.

syd_tribute.jpg

Ce Tribute édité par Dwell Records - en général, nous ne sommes pas très fan de ce genre d'album - rassemble 13 groupes qui reprennent à leur façon les morceaux les plus marquants du fondateur du Floyd.

En ouverture, l'inédit Vegetable Man, aussi déjanté que l'original et interprêté par Kosmos. Ensuite, s'enchaînent notamment les excellentes reprises d' Interstellar Overdrive par Kylesa, Arnold Layne par Intronaut, Flaming par Pentragram, Lucifer Sam par Yakuza, Long Gone par Unearthly Trance, Astronomy Domine par Dredg ou encore See Emily Play par Zodiak.

Cet album d'une intensité superbe est une grande réussite - cet avis n'est pas partagé par tout le monde - qui fera découvrir aux plus jeunes , nous l'espérons, un artiste qui a marqué son époque. Les originaux qui ont plus de 40 ans sont toujours d'une incomparable modernité.

09:46 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, rock

02/04/2009

Le combat de Pierre Etaix : suite et pas fin!

Il y a quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, vous avez signé la pétition demandant la ressortie des films de Pierre Etaix. Du fond du cœur, MERCI.

En juin 2008, 16 000 signatureont été remises aux avocats de Pierre Étaix et Jean-Claude Carrière (co-auteur de quatre des cinq longs métrages aujourd'hui invisibles). Ces milliers de signatures n'ont pas de réelle valeur juridique, mais elles témoignent de notre intérêt et de notre vigilance à face à l'injustice dont sont victimes ces deux grands artistes. 


Le 28 novembre 2008, à notre grande surprise, les auteurs se voyaient refuser le droit de procéder à la restauration de leurs films (une restauration pourtant jugée urgente et dont le financement était assuré). 

Face à ce nouveau "blocage" nous sommes bien décidés à poursuivre notre mobilisation en rappelant les engagements de Mme Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication:  "Le ministère de la culture et de la communication est déterminé à tout mettre en oeuvre pour que les films de Pierre Etaix puissent être à nouveau diffusés sur tous supports et soient accessibles au plus large public".  

Aussi, 48 heures avant l'inauguration du 62e Festival de Cannes, nous espérons pouvoir déposer 50 000 signatures à l'attention de Madame la Ministre.

Si, comme chaque signataire, vous invitez deux nouvelles personnes à signer cette pétition, nous atteindrons rapidement les 50 000 signatures !

Alors, parlez en à vos amis, collègues, conjoint... ou mieux, prenez un peu de votre temps, copier / coller le lien ci dessous et envoyez-le avec un petit mot à tous vos contacts en demandant de faire suivre...

http://sites.google.com/site/petitionetaix/

(il s'agit d'un mini site rappelant les faits et permettant d'accéder à la pétition et à bien d'autres documents)

Comme l'a si poétiquement dit Antoine Hervé dans son message à Pierre Etaix: « Ce qu'une goutte d'eau ne peut, l'orage le pleut »

Merci de votre aide.

Les amis de YoYo.

18:32 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre etaix, cinéma