Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/02/2012

Tindersticks : The Something Rain

La musique et les paroles de Tindersticks - maintenant dans leur troisième décennie - ont toujours été construites autour d'un mélange d'émotions. Le groupe explore la tristesse et le chagrin, mais cela est fait de si belle manière que l'on ne manque pas à chaque nouveauté d'être séduit. La bande à Staples pourrait d'ailleurs être accusée de s'attarder sur ces mêmes thèmes un peu trop souvent développés. Mais, le nouvel album "The Something Rain" est en cela différent. Le résultat est un glorieux et enivrant tourbillon de chansons plus émouvantes les unes que les autres.

"Chocolat" qui ouvre l'album est une longue chanson (9 minutes) fluide et sensuelle accompagnée par une basse lourde, une guitare résonnante et par des chœurs froids et féminins. Elle nous rappelle "My Sister", titre qui a attiré à eux la réalisatrice Claire Denis. Puis Stuart Staples parle enfin pour la première fois. Sa voix brillante déborde dans une cacophonie de guitare.
Les inflexions jazzy exhortant "This Fire of Autumn" contrastent parfaitement avec les merveilleuses subtilités de "A Night So Still" et un sentiment d'inquiétude enveloppe "Slippin' Shoes" qui nous met un peu mal à l'aise.

L'entêtant "Médecine" précède l'extraordinaire "Frozen" qui se démarque dans la deuxième partie de l'album. Pulsations basses et cris stridents suspendus dans l'air avec la voix d'un Staples implorant comme surgissant de la brume. Il est tendu et nerveux. On sent que tout cela pourrait s'effondrer à tout moment. Mais il tient bon. Et notre récompense finale c'est "Come Inside" à la beauté luxuriante. Staples chante avec un tremblement dans la voix, comme s'il était sur le point de se briser. Coup de maître final : un solo de saxophone des plus glorieux. Enfin, le rideau se referme sur l'obsédant instrumental "Goodbye Joe" qui semble anodin à la première écoute mais qui révèle toute la richesse et le talent des musiciens.

Bien différent des huits autres qui l'ont précédé, l'album "The Something Rain" est celui de la maturité. Confiant, le groupe a enregistré ce qu'il avait dans la peau. Mixé par Staples dans son propre studio Le Chien Chanceux, le nouvel album est somptueux et des plus enrichissants. Pour être en mesure de créer quelque chose d'aussi beau, un groupe doit être à un stade très avancé de son existence. Chaque membre prouve son habilité à jouer et à faire ressentir ses émotions.

La musique de Tindersticks est un exquis réconfort.

 
 

21:59 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.