Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/06/2012

Dernières nouvelles de nos histoires locales

Le numéro 22 de la revue "Terres entre Wamme et Lhomme" qui couvre la commune de Nassogne vient de sortir de presse.

bande,la roche,segnia,terres entre wamme et lhomme

Le sommaire, très riche comme à son habitude, se résume ainsi:

Michel Gouverneur raconte quelques souvenirs des visites royales au monument dédié aux victimes du massacre de décembre 1944 à Bande. En 1984, notamment, le Roi Baudouin avait souhaité à l'occasion du 40ème anniversaire de l'Offensive des Ardennes venir s'incliner devant le mémorial. C'est le commandant Alexandre Lambert, fils de Gaston lambert, l'ainé des victimes du 24 décembre 1944 qui accueillit le Roi et lui décrivit ce qui s'était passé durant cette sinistre nuit.

Blanche Tirtiaux présente la seconde partie de "Nassogne et ses seigneurs au moyen-âge", exercice de monographie locale. La jeune historienne développe dans ce numéro les aspects paroissiaux de Nassogne, les conflits entre l'abbaye de Saint-Hubert et le chapitre Saint-Monon. Un travail d'une très grande précision, complété par une riche bibliographie et de nombreuses annexes.

Alain Canneel complète un article de Ghislain Defêche sur la seconde guerre mondiale à Masbourg, en nous rapportant quelques faits et souvenirs additionnels.

 

Le Bulletin du Cercle d'Histoire et d'Archéologie SEGNIA vient de publier son Hors-série n° 7 - 2012.

bande,la roche,segnia,terres entre wamme et lhomme

Le sujet : "Prévôts de la ville et franchise de La Roche jusqu'à la fin du XVIIIe siècle" par L. Nollomont.

L'étude proposée n'est pas un inventaire exhaustif des prévôts et châtelains qui se sont succédés à La Roche, les documents manquant pour les premiers siècles. Cette liste se veut avant tout un outil de travail pour servir à l'histoire de ces hommes qui ont été le lien entre le pouvoir central et le peuple.

On y trouve aussi d'intéressantes généalogies (des Chéoux, d'Everlange, d'Autel, de la Marck) de nombreuses notes ainsi qu'une longue et détaillée bibliographie.

 

Les commentaires sont fermés.