Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/06/2012

Tindersticks au Festival de Jazz à Gand

Le 12 juillet 2012, Tindersticks sera en concert à Gand lors du festival de jazz.

http://www.gentjazz.com/programma/gent-jazz-festival/

2Tindersticks, le groupe britannique de musique pop emmené par le chanteur Stuart Staples et connu dans le monde entier, est occupé à parachever la bande son du nouveau musée In Flanders Fields Museum (IFFM) à Ypres. Sa musique accompagnera le visiteur sur son parcours chargé d’émotion.

 

Les sons sont un des moyens dont le créateur d’une exposition dispose pour installer une ambiance. La musique, en particulier, permet d’éveiller des émotions non cognitives chez les visiteurs. C’est pour cette raison que l’ancien IFFM n’était pas « calme », mais proposait une combinaison d’effets sonores et de musique. Le paysage sonore était alors composé d’éléments très divers montés les uns derrière les autres, qui interagissaient et qui étaient perçus comme un ensemble plutôt chaotique.

 

Les créateurs du nouvel IFFM ont opté pour une approche différente. La bande son accompagnera désormais le visiteur sur son parcours émotionnel et lui fera ressentir la guerre comme une menace permanente, ponctuée d’accents à certains moments cruciaux.

 

La bande son continue composée par Tindersticks pour l’IFFM se développe harmonieusement au gré de variations, à mesure que le visiteur progresse dans sa découverte. La musique se déroule sur l’ensemble du parcours. Les différents éléments ont été enregistrés en studio mais mixés dans le musée. La musique (sans paroles) est très soignée et principalement acoustique, avec une part limitée d’effets sonores et de samples électroniques.

 

Avec la bande son de l’IFFM, Tindersticks emprunte une nouvelle voie. Stuart Staples a déjà composé des musiques de films dans le passé et collaboré avec Klaus Verscheure de Danse La Pluie. Cette maison de production signe par ailleurs la mise en scène de plusieurs films du nouveau musée. Tindersticks a également composé la musique d’une de ces vidéos (Troisième Bataille d’Ypres).

13:03 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tindersticks, concert

03/06/2012

Dernières nouvelles de nos histoires locales

Le numéro 22 de la revue "Terres entre Wamme et Lhomme" qui couvre la commune de Nassogne vient de sortir de presse.

bande,la roche,segnia,terres entre wamme et lhomme

Le sommaire, très riche comme à son habitude, se résume ainsi:

Michel Gouverneur raconte quelques souvenirs des visites royales au monument dédié aux victimes du massacre de décembre 1944 à Bande. En 1984, notamment, le Roi Baudouin avait souhaité à l'occasion du 40ème anniversaire de l'Offensive des Ardennes venir s'incliner devant le mémorial. C'est le commandant Alexandre Lambert, fils de Gaston lambert, l'ainé des victimes du 24 décembre 1944 qui accueillit le Roi et lui décrivit ce qui s'était passé durant cette sinistre nuit.

Blanche Tirtiaux présente la seconde partie de "Nassogne et ses seigneurs au moyen-âge", exercice de monographie locale. La jeune historienne développe dans ce numéro les aspects paroissiaux de Nassogne, les conflits entre l'abbaye de Saint-Hubert et le chapitre Saint-Monon. Un travail d'une très grande précision, complété par une riche bibliographie et de nombreuses annexes.

Alain Canneel complète un article de Ghislain Defêche sur la seconde guerre mondiale à Masbourg, en nous rapportant quelques faits et souvenirs additionnels.

 

Le Bulletin du Cercle d'Histoire et d'Archéologie SEGNIA vient de publier son Hors-série n° 7 - 2012.

bande,la roche,segnia,terres entre wamme et lhomme

Le sujet : "Prévôts de la ville et franchise de La Roche jusqu'à la fin du XVIIIe siècle" par L. Nollomont.

L'étude proposée n'est pas un inventaire exhaustif des prévôts et châtelains qui se sont succédés à La Roche, les documents manquant pour les premiers siècles. Cette liste se veut avant tout un outil de travail pour servir à l'histoire de ces hommes qui ont été le lien entre le pouvoir central et le peuple.

On y trouve aussi d'intéressantes généalogies (des Chéoux, d'Everlange, d'Autel, de la Marck) de nombreuses notes ainsi qu'une longue et détaillée bibliographie.