Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/10/2008

Hodister - L'Eglise et le Presbytère

Continuons notre visite de Hodister, charmant petite village ardennais, à travers d'anciennes cartes postales...

76855f9add075cd3c8f8ea0dc52278eb.jpg

07/10/2008

Carte postale de Hodister

Carte postale représentant le Calvaire et l'Eglise du petit village de Hodister (commune de Rendeux), éditée par Siméon Kinet.

4a4a85848144be0539f4959286d507df.jpg

28/09/2008

Hodister et son lieu de culte

Carte postale de Hodister : l'église, vue intérieure; éditée par Siméon Kinet.

L'église paroissiale Saint-Brice est constituée d'une nef en moellons de grès et de pierre bleue, terminée par un choeur, sans doute de la 2ème moitié du XVIIème siècle, mais aménagée en 1870 sur les plans de l'architecte Monrique. Une restauration eut lieu en 1977 par l'architecte J. Guillaume. La décoration (polychromie) est de L.M. Londot. La statue du titulaire, en bois polychrome, date du début du XVIIème siècle.

1fe1e675e67ffb49d66f33d9f18506c4.jpg
A gauche de cette vue, la chaire de vérité en chêne datée entre 1776 et 1800. Au centre, l'autel en bois daté entre 1841 et 1860. Les bancs en chêne qui proviendraient de La Roche sont datés entre 1791 et 1810.
Source : KIKIRPA

26/09/2008

En arrivant par la route de Warizy

Carte postale représentant une vue du village de Hodister, éditée par Siméon Kinet (date inconnue).

Du village de Hodister, une route vicinale descend vers Warizy et ensuite Jupille. Sur la droite de cette carte, la maison porte aujourd'hui le nom de "Don Quichotte" et est le siège d'une ferronnerie d'art.

a9de085feadcb7e67d284eded0a81ddc.jpg

11/09/2008

Je crois que ça va mieux avec l'Allemagne

Carte postale : Environs de Longwy - Réhon - L'Eglise - Editeur Picard Frères, bazar - Longwy-Bas.

6bb28dcaf2b7c5a2a83e2264343a4f1a.jpg
Carte rédigée le samedi 8 juillet 1911, au soir, par un soldat en garnison à Longwy-Haut.
Il termine son texte par cette phrase : "Je crois que ça va mieux avec l'Allemagne".
Et pourtant, trois ans plus tard, la ville de Longwy, défendue par 3500 hommes de toutes armes, est bombardée par les troupes allemandes du 21 au 26 août 1914, date de la capitulation de la place.

08/09/2008

Un four pas si banal

Carte postale de Bourdon représentant la tour et l'église.

Carte réalisée après 1945, photo Dessart, éditeur Maison Schonne (à l'époque, petite épicerie).

578cdec22689a01a6d894403bfae63f2.jpg

Cette tour, datée du XVIIIème siècle, serait, d'après les gens de Bourdon, l'ancien four banal du village. Ce qui est peu probable.

809f776a0daf39e45d4425ef4b4cdd3c.jpg

Ce pavillon, classé au patrimoine depuis le 22 octobre 1982, est actuellement dépendant du château-ferme.

02/08/2008

La Grand'Rue de Bourdon au temps jadis

Reproduction d'une carte postale datant des années 30 représentant la Grand'Rue à Bourdon (et non, comme indiqué, à Marenne), éditeur Gillet de Marche-en-Famenne.

3a87552345971acad5e943eeaf8fd773.jpg
 Dans les années 30...
1f5a88d7a7795f523325cbb6d54720e3.jpg
... de nos jours.

18/07/2008

Hodister - Entrée du village

Une nouvelle carte postale avec vue sur l'entrée du petit village de Hodister.

Superbe carte D.C.R. envoyée en 1915.

f204d3f8520c7e34a8603cb9a46c4b3a.jpg

21/06/2008

Nouvelles cités au pays du fer

Au début du XXème siècle, le pays du fer, avec ses entités industrielles comme les Aciéries de Longwy et la Providence de Réhon, fut l'un des plus puissants de France.

Pour accueillir les nouvelles familles venues chercher du travail dans les sidérurgies de la région longovicienne, de nombreuses cités virent le jour comme à Saulnes, à Herserange et à Gorcy.

A Réhon aussi, on construisit de nouveaux quartiers, la population étant passée de 584 habitants en 1891 à 2049 en 1911.

Voici 2 cartes postales présentant les "nouvelles cités" de Réhon avant 1914 et 1940, et le même quartier quelques décennies plus tard.

d07192799e12d6c65005e00d341911a1.jpg
ae59acf8af2e36266818a489f29b5dee.jpg
421d3bc0f5cbd361acc9d998db0a063a.jpg

23/05/2008

Carte postale d'Erneuville

Une nouvelle carte postale d'Erneuville éditée dans les années 50-60 par la maison Gérard Lessuisse.

Cette carte vue a été réalisée par A. Smetz de Saint-Servais (Namur) et illustre l'église de ce charmant petit village ardennais.

0c4b8568373c84a904a770084234aa0e.jpg

26/04/2008

Bourdon - L'Eglise - Rue vers la Gare

Une carte postale animée de la Rue vers la Gare à Bourdon avec vue sur la chapelle. Celle-ci date probablement du XVIIème siècle tout en évoquant le XVIIIème dans son état actuel.

A gauche de la carte, une importante ferme néo-classique en long. Au-dessus de l'entrée, une pierre datée "B. Gille / 1857".

Cette carte postale a été éditée avant 1911 par Gilles Prémont, famille qui tenait à l'époque l'hôtel situé près de la gare.

f6f5fa08dbe8d3b85c583b7f86f81123.jpg
9d62a8c3a999a7bb6c403206bfbaa379.jpg

19/04/2008

Cutry - Rue du Paquit

Nouvelle carte postale de Cutry.

Editée par le "Café Warion" vers 1935, cette carte représente la Rue du Paquit avec vue sur la Rue de la Tuilerie (n° 5), Photographie Scena Piacentini, 9, rue Chanzy - Longwy-Haut.

Avis aux collectionneurs : si vous possédez des cartes postales sur les régions de Hotton, Marche-en-Famenne et Longwy, n'hésitez pas à nous les envoyer sous format "électronique" à cette adresse theolariette@hotmail.com. Les plus belles seront publiées sur ce blog. Nous espérons, ainsi, faire découvrir à nos lecteurs le passé de ces coins de Famenne et de Lorraine de façon originale et pittoresque.

35e5c6761a17d396c4c46db5286705d9.jpg

05/04/2008

L'église de Longwy après le bombardement de 1871

Lors de la guerre de 1870-71, Longwy-Haut fut bombardé par les Prussiens du 19 au 24 janvier 1871. L'une des batteries ennemies avait pour mission de tirer sur le clocher de l'église qui pouvait servir d'observatoire, pourtant déclassé en 1820 en tant que vigie militaire.

L'église fut gravement endommagée par les nombreux projectiles. Presque tout le 3ème étage de la tour et une partie du 2ème s'étaient écroulés. Dans leur chute, les matériaux avaient détruit la tribune et causé la destruction des orgues.

Après le traité de paix signé à Francfort le 10 mai 1871, les premiers travaux de réparation furent envisagés. La Ville fit appel à l'architecte Jacquemin de Metz pour la restauration de la tour. Par économie, elle fut diminuée sensiblement de hauteur, de la valeur approximative d'un étage.

Les travaux commencèrent vers le mois d'août 1871 et continuèrent pendant le reste de l'année et le courant de 1872.

C'est ce que représente la carte postale, éditée par V. Krémer avant 1902 et intitulée Longwy. La reconstruction de l'église après le bombardement de 1870-1871.

ade19696f654ed794e4e10289a5796b7.jpg
44820b9ba8405bbde43c9aab106824d3.jpg
Carte postale représentant l'église avant 1871, haute de trois "étages".
Source : Raymond Pagny, L'église Saint Dagobert de Longwy-Haut de 1871 à 1914 dans Le Pays-Haut, 1967, n° 4.

22/03/2008

Rue de la Gare à Bourdon

Lorsque vous vous rendez sur les foires aux collections, vous espérez toujours trouver la pièce rare. Vous feuilletez les albums de cartes postales distraitement, rapidement. Et puis tout à coup, votre regard se porte sur une carte en particuliers. Vous croyez reconnaître un coin de village. Pourtant, pas d'indication de lieu, pas de date, pas d'éditeur. Rien!

Vous scrutez les moindres détails. Vous avez peine à y croire et cependant... C'est bien une vue ancienne de la rue de la Gare située à Bourdon.

Un groupe d'une quinzaine de personnes, hommes, femmes et enfants, pose devant l'objectif, les uns debout, les autres accroupis.

40c80f351d640585eaf0814893873b1c.jpg
532b89abc3d11af66f32bade7591eef5.jpg
Aujourd'hui, la rue est beaucoup moins animée mais son aspect, en général, n'a guère évolué. On a construit un mur à gauche de la route dont on a sécurisé la traversée par un passage pour piétons. La circulation est tout de même plus dense de nos jours...
Par contre, le décor de fond a énormément changé depuis les années 50. Le "Thiers" a été envahi petit à petit par de belles habitations et la crête a été recouverte de sapins.
Petite parenthèse : le passage à niveau fera bientôt partie de l'histoire ancienne du village. En effet, à deux reprises, la ligne 43 Angleur-Marloie de la SNCB traverse Bourdon. Un premier passage à niveau est situé à l'entrée de la localité, sur la N86. Le second se trouve dans Bourdon, rue de la Gare, sur une route menant à la partie haute du village. Infrabel envisage de les supprimer tous les deux. Objectif : remplacer ces ouvrages par des petits ponts, pour des questions de sécurité. Le premier pont serait bâti sur la Nationale 86, qui enregistre quotidiennement un trafic important, entre Marche-en-Famenne et Hotton. Le second serait lui implanté à proximité des habitations. La construction serait haute de plusieurs mètres, avec pour conséquence de modifier l'environnement immédiat des riverains (La Libre Belgique - 03/01/2008). Nous reviendrons plus tard sur l'évolution des futurs travaux...

Une potale du XVIIIème siècle à Bourdon

Dans le mur de l'école de Bourdon, se trouve une potale en calcaire datée, d'après Le Patrimoine monumental de Belgique, de la 2ème moitié du XVIIIème siècle dont la niche en bâtière aux côtés incurvés, porte à la base "N.D. de Verviers/P.P.N." et est surmontée d'une croix fleurdalisée.

Dans son Histoire des Récollets dans la Province de Luxembourg parue dans les Annales de l'Institut archéologique du Luxembourg, tome LXXXIII, 1952, E. Schonne raconte qu'en 1692 des prodiges extraordinaires se produisirent à Verviers dans la statue de pierre qui surmontait le porche de l'église des Récollets. Une dévotion naquit à Notre-Dame de Verviers, connue aussi sous le nom de Notre Dame des Récollets.

25606e3f73d20353cc8c7ec1292de7d9.jpg
0f852af2c69c1ff29416a467e875ad87.jpg

D'après toujours cet auteur, c'est à l'initiative des Récollets de Durbuy que fut placée à Bourdon cette potale, qui à l'origine, se trouvait en face des écoles et était abritée sous deux tilleuls.