Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/11/2015

Roy : anciennes photographies

roy, photographie

roy,photographie

roy,photographie

roy,photographie

Lot de photographies anciennes (années 30 probablement) concernant l'ancienne commune de Roy (Marche-en-Famenne) trouvées en Bretagne. Ce sont des photos de très bonne qualité (13 x 18 cm).

La première représente une Royenne posant devant le puits qui se trouve actuellement en face du n° 24 de la rue de Sorion.

La seconde nous montre deux personnes prêtes à cuire le pain dans un four à pain rural. Nous n'avons pas pu identifier ces deux dames (la dame âgée pourrait être la même qui pose devant le puits) ni l'endroit où se trouvait ce four. Si certains lecteurs reconnaissent ce lieu, qu'ils n'hésitent pas à laisser un commentaire. Nous vous en serions très reconnaissant.

La troisième photo représente la maison du garde-forestier qui a été abattue pendant la seconde guerre mondiale. Elle se trouvait le long de la "Chaussée romaine" juste après le petit pont (quatrième photo) qui enjambe la Hédrée. Ce pont a été aussi détruit pendant la guerre 40-45.

03/06/2012

Dernières nouvelles de nos histoires locales

Le numéro 22 de la revue "Terres entre Wamme et Lhomme" qui couvre la commune de Nassogne vient de sortir de presse.

bande,la roche,segnia,terres entre wamme et lhomme

Le sommaire, très riche comme à son habitude, se résume ainsi:

Michel Gouverneur raconte quelques souvenirs des visites royales au monument dédié aux victimes du massacre de décembre 1944 à Bande. En 1984, notamment, le Roi Baudouin avait souhaité à l'occasion du 40ème anniversaire de l'Offensive des Ardennes venir s'incliner devant le mémorial. C'est le commandant Alexandre Lambert, fils de Gaston lambert, l'ainé des victimes du 24 décembre 1944 qui accueillit le Roi et lui décrivit ce qui s'était passé durant cette sinistre nuit.

Blanche Tirtiaux présente la seconde partie de "Nassogne et ses seigneurs au moyen-âge", exercice de monographie locale. La jeune historienne développe dans ce numéro les aspects paroissiaux de Nassogne, les conflits entre l'abbaye de Saint-Hubert et le chapitre Saint-Monon. Un travail d'une très grande précision, complété par une riche bibliographie et de nombreuses annexes.

Alain Canneel complète un article de Ghislain Defêche sur la seconde guerre mondiale à Masbourg, en nous rapportant quelques faits et souvenirs additionnels.

 

Le Bulletin du Cercle d'Histoire et d'Archéologie SEGNIA vient de publier son Hors-série n° 7 - 2012.

bande,la roche,segnia,terres entre wamme et lhomme

Le sujet : "Prévôts de la ville et franchise de La Roche jusqu'à la fin du XVIIIe siècle" par L. Nollomont.

L'étude proposée n'est pas un inventaire exhaustif des prévôts et châtelains qui se sont succédés à La Roche, les documents manquant pour les premiers siècles. Cette liste se veut avant tout un outil de travail pour servir à l'histoire de ces hommes qui ont été le lien entre le pouvoir central et le peuple.

On y trouve aussi d'intéressantes généalogies (des Chéoux, d'Everlange, d'Autel, de la Marck) de nombreuses notes ainsi qu'une longue et détaillée bibliographie.

 

10/01/2012

Verdenne 1944

histoire,bourdon,verdenne,marenne,bataille des ardennesLors du 50ème anniversaire de la Bataille des Ardennes, fut publié en décembre 1994 un ouvrage de Jean-Louis Giot, intitulé "Verdenne 1944", suivi de "Mon Noël 1944", récit d'Albert Gaillard.

Décembre 2011, ce livre est réédité par l'Edition Memory Presse dirigée par Jean Henrotin. Cet ouvrage relate les évènements réels tels qu'ils se sont déroulés en décembre 1944 et janvier 1945 à Verdenne et dans la région.

Le lecteur découvre ainsi toutes les opérations militaires entreprises pour le contrôle de la route Marche-Hotton avec toutes les conséquences que la population civile a vécues dans la crainte et l'incertitude. Les auteurs se sont intéressés plus particulièrement aux faits qui eurent lieu entre le 20 et le 26 décembre 1944 à Verdenne, Bourdon, Marenne et Menil-Favay.

Ce livre est en vente à la librairie "Night and Day", rue Notre-Dame de Grâces à Marche-en-Famenne.

31/12/2011

Histoire locale : cuvée 2011

- La 26ème édition des Annales (2011) du Cercle historique de Marche-en-Famenne, Hotton et Rendeux vient de paraître.

croix d'occis,annales,marche-en-famenne,hotton,rendeux,segnia

La première partie du document comprend une étude réalisée par René Hoven et Frédéric Warzée intitulée "Les croix d'occis des communes de Marchen-en-Famenne, Hotton et Rendeux". Ces croix sont des petits monuments qui rappellent le souvenir de quelqu'un mort subitement en dehors de son habitation (mort naturelle, accidentelle ou criminelle). Elles se situent généralement au bord des chemins.

La seconde partie est consacrée aux souvenirs du séminariste-brancardier Edouard Potier qui a laissé un document intéressant sur la vie dans les tranchées de l'Yser pendant la guerre 14-18.

Enfin, la troisième partie est un travail très fouillé de Maurice Petit qui nous raconte l'histoire du réseau de renseignements Clarence au service des Alliés lors de la seconde guerre mondiale et de son fondateur, le résistant Walthère Dewé.

 

- Le Bulletin du Cercle d'Histoire et d'Archéologie d'Houffalize SEGNIA, tome XXXVI - fascicule 4 - 2011 vient aussi de sortir de presse.

Tout d'abord, M. Dubru nous conte l'histoire d'une famille française appellée d'Hoffalize. Les origines de cette famille que l'on s'efforce de raccrocher aux seigneurs d'Houffalize sont très obscures.

croix d'occis,annales,marche-en-famenne,hotton,rendeux,segnia

Second article : "Au début du XXe siècle, une famille houffaloise : les Dislaire" suivi par "Les scieries houffaloises" de Louis Dislaire.

Ensuite, M. Nollomont raconte comment un paysage de Houffalize reproduit sur une carte postale a inspiré l'illustrateur d'un billet de banque émis au Grand Duché de Luxembourg en 1943.

Pour terminer, Joseph Neysen nous explique dans le détail le dernier vol du bombardier B-24 "Pégase" qui s'est écrasé en septembre 1944 dans la région de Gouvy-Rogery.

 

25/04/2011

Hommage aux Grenadiers

La Caserne Prince Albert et son quartier, situés aux coins de la rue des Petits Carmes et de la rue du Pépin à Bruxelles, ont connu depuis dix ans d'énormes transformations. Les 1er et 2ème Grenadiers sont partis de ce quartier le 3 août 1914 pour défendre la patrie. 1800 Grenadiers sont tombés au Champ d'Honneur. Hommage.

IMG_3255.JPG
Quelques temps avant 1914...
IMG_3240.JPG
Vers 2000, complètement à l'abandon...
IMG_3248.JPG
En 2008, début de la rénovation du quartier...
IMG_3244.JPG
Toujours en 2008...
IMG_3224.JPG
Avril 2011, l'évolution du quartier est impressionante...
IMG_3235.JPG
IMG_3231.JPG
Il ne reste plus qu'à rénover le bloc DUBREUCQ devant lequel montent la garde deux gigantesques statues de grenadiers.
IMG_3232.JPG

09/01/2010

Les de Vervy, seigneurs de Bourdon

Bourdon, petit village constitué pour l'essentiel de bâtiments des 17e, 18e et 19e siècles en moellons calcaires. Entre autres : une très belle ferme en quadrilatère, jouxtée en bordure de champ par un petit pavillon et par la chapelle Saint-Remacle. Elégant petit édifice de style classique remontant au milieu du 18e siècle, son origine pourrait dater du siècle précédent, comme en témoigne la présence d'une dalle funéraire de Jean de Vervy.

Numériser0003.jpg

Cette dalle qui se trouve sur le côté nord-ouest de cette chapelle, à l'emplacement d'une ancienne porte, représente les quartiers des armes de Jean de Vervy, escuyer, de Bourdon et de Madame Marie Dumont, sa compagne. Ils s'étaient mariés en 1644. Les quartiers encore lisibles sont : de Vervy (d'argent au lion d'azur), de Tellin, Laroco, Obange, Beausin, Samry, Dumont, Devaux (?), Favillon, Bohon, Libert et Monbeeck.

Numériser0002.jpg

Les de Vervy, autre branche de la famille de Tellin, étaient originaires de Vierves près de Couvin et s'étaient installés en Famenne au moins depuis le 14e siècle.

Jean de Vervy était le fils de Jean de Tellin dit Vervy né vers 1555 et mort en 1640 qui épousa Anne d'Anlier dont lui échoit après 1610 la seigneurie de Bourdon; petit-fils de Henry de Vervy et arrière-petit-fils de Rollant de Vervy (mort vers 1531), voué de Focant et homme féodal de Mirwart qui épousa en 1499, Agnès de Tellin, fille de Jean de Tellin, dit le Jeune, seigneur de Mohimont, châtelain de Mirwart et échevin de Marche-en-Famenne (avant 1484), et époux en secondes noces de la veuve de Henri de Jemeppe.

Numériser0004.jpg

Marie Dumont était la fille de Jean Bechet du Mont et de Marie Favillon; petite-fille de Bernier du Mont époux de Catherine de Marenne dite de Bohon; et petite-fille de Philippe Favillon et de Catherine Monbeeck. Les parents de Catherine de Marenne étaient Bastin de Marenne, écuyer et échevin de Marche, et Marie de Bohon.

Source : Histoire du châtelain de Tellin et de ses habitants, dans l'Intermédiaires des généalogistes, 1974/1, n° 169.

Notes sur l'abbatiale de Saint-Hubert:

L'abbatiale présente aujourd'hui un grand nombre de dalles funéraires attestant de la volonté des abbés, des moines et des multiples donateurs de se faire enterrer dans l'église, lieu de sauveté, plus près du Christ, de la Vierge et des saints, plus près de la Rédemption et du Paradis.
L'abbatiale contient les corps des abbés depuis sa reconstruction en 1525. Certains ont été enterrés dans la crypte, près de l'autel de la Vierge. On y voit encore la dalle funéraire de Nicolas de Malaise, abbé-bâtisseur, et Jean de Schennemaele, celle de Clément Lefèvre, auteur des premières transformations de l'abbatiale au début du 18e siècle, la tombe de Nicolas de Fanson, grand réformateur de l'abbaye au 17e siècle. D'autres ont été inhumés dans le choeur comme les abbés Remacle de Marche et Jean de Lamock: leur monument fut déplacé lors des transformations du 18e siècle ; il est aujourd'hui conservé dans une des chapelles du déambulatoire. Une dalle funéraire est encore en place au milieu du choeur des moines: il s'agit de celle de Cyprien Maréchal, bâtisseur des voûtes et des orgues.
Si la crypte et le choeur sont réservés aux abbés, on rencontre toutefois, dans la première chapelle du déambulatoire côté nord, la dalle funéraire de Jean-Bernard de Wervy, escuyer vivant seigneur de Bourdon-Habaye-Marenne et autres lieux dans la province de Luxembourg qui s'étant retiré du monde en cette abbaye y est décédé le 23 janvier 1726 et attend sous cette tombe la résurrection générale [...]. L'abbé lui a réservé une place de choix, sans doute parce qu'il a cédé au monastère l'ensemble des biens et revenus qu'il possédait à Tellin.
Jusqu'à la construction d'un cimetière près de la Porte du Parc, des moines ont été inhumés dans les bas-côtés de l'abbatiale comme en témoignent la dalle funéraire du moine-pénitencier (autorisé par l'abbé à confesser) Jean Balthazar, mort le 2 février 1707 (4ème chapelle du collatéral sud) ou encore six pavés noirs sur lesquels sont gravées les initiales de moines avec leur date de décès.
A l'entrée de l'église, près des fonts baptismaux, se trouve une très belle mise au tombeau, monument funéraire en marbres et pierres blanches datant du milieu du 17e siècle. Le Christ est porté dans le cercueil par Nicodème et Joseph d'Arimathie. Saint Jean, les trois Marie et un personnage non identifié encore, assistent à la scène. Les trois statues en pierre qui surmontent le monument représentent l'Immaculée Conception, saint Hubert et saint Nicolas.

 

28/12/2009

Revues d'histoire locale : nouvelles parutions

En cette fin d'année 2009, sont parues différentes revues d'histoire locale de notre très chère province de Luxembourg.

- Terres entre Wamme et Lhomme, n° 17/2009 (commune de Nassogne). Les sujets abordés sont relatifs à la chapelle et l'église de Lesterny, au hameau disparu de Mochamps et à l'histoire d'une ancienne maison à Grune, "Les Buis".

Numériser0004.jpg
- Annales 2009 (n° 24) du Cercle historique de Marche-en-Famenne, Hotton et Rendeux. Ces annales abordent des aspects divers de la deuxième guerre mondiale dans la région, comme l'évacuation en mai-juin 1940, l'organisation de la résistance ou encore les Mémoires d'un aviateur australien parachuté à Hargimont.
Numériser0005.jpg
- Cercle d'Histoire et d'Archéologie SEGNIA - Tome XXXIV - fascicule 4/2009 (région de La Roche et d'Houffalize). Sont notamment présentés dans ce fascicule les frères GERMAI de Lamormenil, le Braconnier Henri François dit Henri Piquette du Bois du Pays et l'artiste Arsène Antoine de la région de Bastogne.
Numériser0006.jpg

14/06/2009

Joseph de Nollet, prince-abbé

Il y a quelques temps, nous vous avions raconté l'histoire du prince-abbé Joseph de Nollet (1672-1753) élu en 1741 à la principauté de Stavelot-Malmedy. Nous avons retrouvé une reproduction d'un de ses portraits que nous vous présentons aujourd'hui.

Numériser0003.jpg
Cet abbé est décédé au château de Bourdon le 16 septembre 1753, comme en témoigne la superbe pierre tombale (très bien conservée) qui se trouve à l'intérieur de la petite chapelle de ce village.
Numériser0002.jpg
Dans une prochaine note, nous vous ferons découvrir quelques-uns de ses ascendants (voir les 8 blasons à gauche) parmi les familles Nollet, Honoré, Bleret, Chevalier, D'Orjo, Maillen, Forvje (sic) et De Henry ainsi que les ascendants (voir les 8 blasons à droite) d'Anne Hubertine De Mozet, sa belle-soeur.

13/04/2009

Bourdon au fil du temps

Le hameau de Bourdon entre 1770 et 1778 (Carte de Ferraris).
Numériser0002.jpg
Bourdon vers 1866 (Carte de Vandermaelen).
Numériser0003.jpg
Bourdon vers 2000 (Vue aérienne).
Numériser0005.jpg

14/01/2009

La grande histoire de Longwy

La grande histoire de Longwy - Histoire et légendes du grand Longwy, capitale du Pays-Haut d'Olivier Cortesi vient de paraître aux éditions Coeur d'Occident Editions (Collection Renaissance de la Nation Lorraine) avec le soutien de la Librairie Vauban.longwy.jpg

En 450 pages et à travers 750 photos et documents, l'auteur nous retrace l'histoire de cette ville de Lorraine deux fois millénaire. Cet imposant ouvrage réalisé en tirage limité (1200 exemplaires) est divisé en une dizaine de chapitres, des origines au vieux château, des remparts de Vauban à la guerre de 1870, des émaux aux grèves de 1979-1984 et en terminant bien sûr par Longwy au patrimoine mondial de l'Unesco.

Bref, une bonne synthèse de vulgarisation attrayante. Néanmoins, une relecture plus approfondie concernant l'orthographe aurait été nécessaire.

10/01/2009

De la Meuse à l'Ardenne

Entre Ardenne et Meuse ASBL vient de publier son numéro 40 (année 2008) De la Meuse à l'Ardenne.

Numériser0011.jpgAu sommaire : "Vivre dans l'intimité d'une famille bouvignoise au XIXème siècle"; "La villa mosane, une maison de villégiature". Depuis la fin du XIXème siècle, un nombre considérable de villas ont été érigées dans la vallée de la Meuse. Un formidable but de promenade à vélo ou à pied en partant de Namur. Il suffit d'emprunter le Ravel et de remonter le fleuve jusque Dinant. "Une perle en Famenne: la chapelle Saint-Barthélémy de Jamblinne (1758-1759)", et, enfin, la rubrique Glanes et Miels, notamment, un article sur le 200ème anniversaire de la naissance de Ferdinand MARINUS (1808-1890) peintre la vallée mosane et un autre sur la chapelle Saint-Laurent à Havenne (Houyet).

Une fois de plus, cette livraison de très haute tenue, dense et remarquable tant par la forme que par le fond, se distingue d'une manière extraordinaire par la diversité, le sérieux et la profondeur des études historiques qu'elle contient.

06/01/2009

La tour et la chapelle de Bourdon

Voici une série de 4 photos anciennes de la tour et de la chapelle de Bourdon. Il ne nous est pas possible de dater ces clichés. Remarquons la présence d'un verger qui occupait le côté nord de l'église.

Numériser0004.jpg
Numériser0006.jpg
Numériser0008.jpg
Numériser0009.jpg
De nos jours, le paysage a quelque peu changé, notamment la destruction de la gare, le bâtiment blanc à gauche, et la construction de nouvelles habitations dans le Thiers.
P1060759.JPG

21/12/2008

La guerre 1940-1945 vécue par 20 femmes

Les 23e Annales (2008) du Cercle historique de Marche-en-Famenne, Hotton et Rendeux viennent de sortir de presse. Celles-ci sont consacrées en grande partie à la guerre 1940-1945 vécue par vingt femmes de La Roche, Rendeux, Hotton et Durbuy.Numériser0001.jpg

L'entité de Marche n'est pas oubliée. On nous parle d'un aviateur australien parachuté à Hargimont en 1945 et de la vie quotidienne marchoise au XVIe siècle d'après la Haute cour de justice de Saint-Hubert.

On retrouve aussi les rubriques habituelles "Marche de cent en cent" et "Nous avons lu pour vous".

18/12/2008

Terres entre Wamme et Lhomme

La revue semestrielle de « Terres entre Wamme et Lhomme » vient de publier son numéro 15 d’octobre 2008. L’ASBL a pour objet l’étude, la protection du patrimoine historique, la conservation de tous documents relatifs au passé de la commune de Nassogne (Province de Luxembourg). Cette commune couvre une superficie de 11.196 hectares (dont 54% de forêts) et regroupe les villages et hameaux d’Ambly, Bande, Charneux, Chavanne, Harsin, Forrières, Grune, Lesterny, Masbourg, Mormont et Nassogne.

Au sommaire :

Premier sujet : La déportation massive et le travail forcé en Allemagne de civils belges en 1916-1917. Un habitant natif de Lesterny fut convoqué à la sélection des travailleurs à déporter en Allemagne le jeudi 14 décembre 1916 à la gare de Forrières. Lors de son départ, il était muni d’un petit carnet et d’un crayon. Il tint du 14 décembre 1916 au 30 avril 1917 le journal de sa déportation. C’est la première partie de son récit de déporté qui va notamment illustrer cet article.

ppierre_photo.jpgSecond sujet : Là-bas, il y avait Mochamps. L’histoire de ce hameau situé entre Nassogne et Tenneville, perdu dans la forêt de Saint-Hubert qui comptait, au XIXème siècle, une dizaine de maisons et qui accueillit, après la débâcle de Sedan en septembre 1870, le tumultueux prince Pierre Bonaparte, fils de Lucien, dès lors neveu de Napoléon Ier et cousin de Napoléon III.

Photo du prince Pierre Bonaparte.

13:18 Publié dans Histoire locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire

14/09/2008

Villégiature dans la vallée de l'Ourthe

Nous avons déniché, sur une brocante, un petit livre intitulé Villégiature dns la vallée de l'Ourthe : Hotton, ses plus beaux sites et ses jolies promenades, imprimé en 1928 à Anvers et rédigé par E. Denissow-Haot, propriétaire de l'Hôtel de la Paix situé à Hotton même.
Ce guide proposé aux touristes qui descendaient dans cet hôtel regroupait une série de promenades à faire à Hotton et à travers la région. Il présentait aussi les différents villages, les coins les plus pittoresques ou encore les curiosités naturelles de l'entité.
90b1a9ec2195dbe7fc5a97e6f48ae079.jpg
Nous apprenons ainsi qu'il y avait à Marenne, sur la lisière septentrionale du bois communal, un gros hêtre fort âgé dont le tronc avait environ trois mètres de circonférence. C'était, en wallon, Li hesse qui fouille, ou le hêtre qui feuille.
Tous les ans, le 20 avril exactement, une branche de cet arbre et toujours la même, était en feuille, tandis que le reste de l'arbre ne se recouvrait de feuillage que bien longtemps après.
Une tradition rapporte que c'est dans ce hêtre que le curé de Marenne, traqué par les révolutionnaires de 1797 à 1802, déposait et cachait le Saint Sacrement.
Pour accéder à cet arbre, il fallait dépasser l'église et prendre la route de Menil-Favay. On apercevait alors l'arbre à droite. Hélàs, de nos jours, ce hêtre n'existe plus.
50f309d8cf7a3bd8ef2c73aa48e4652c.jpg
Village de Marenne (DR)
C'est grâce à ce genre de livre d'avant-guerre qu'on connaît un peu mieux les traditions, le folklore, les croyances et l'histoire oubliée ou méconnue de nos villages.