Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/08/2009

Ferme ardennaise

Cartes postales montrant la maison Marcel Lejeune à Roy (Marche-en-Famenne). Cette habitation fut détruite pendant l'offensive allemande de 1944-1945.

Numériser0001.jpg
Numériser0002.jpg
Numériser0003.jpg

10/01/2009

De la Meuse à l'Ardenne

Entre Ardenne et Meuse ASBL vient de publier son numéro 40 (année 2008) De la Meuse à l'Ardenne.

Numériser0011.jpgAu sommaire : "Vivre dans l'intimité d'une famille bouvignoise au XIXème siècle"; "La villa mosane, une maison de villégiature". Depuis la fin du XIXème siècle, un nombre considérable de villas ont été érigées dans la vallée de la Meuse. Un formidable but de promenade à vélo ou à pied en partant de Namur. Il suffit d'emprunter le Ravel et de remonter le fleuve jusque Dinant. "Une perle en Famenne: la chapelle Saint-Barthélémy de Jamblinne (1758-1759)", et, enfin, la rubrique Glanes et Miels, notamment, un article sur le 200ème anniversaire de la naissance de Ferdinand MARINUS (1808-1890) peintre la vallée mosane et un autre sur la chapelle Saint-Laurent à Havenne (Houyet).

Une fois de plus, cette livraison de très haute tenue, dense et remarquable tant par la forme que par le fond, se distingue d'une manière extraordinaire par la diversité, le sérieux et la profondeur des études historiques qu'elle contient.

21/12/2008

La guerre 1940-1945 vécue par 20 femmes

Les 23e Annales (2008) du Cercle historique de Marche-en-Famenne, Hotton et Rendeux viennent de sortir de presse. Celles-ci sont consacrées en grande partie à la guerre 1940-1945 vécue par vingt femmes de La Roche, Rendeux, Hotton et Durbuy.Numériser0001.jpg

L'entité de Marche n'est pas oubliée. On nous parle d'un aviateur australien parachuté à Hargimont en 1945 et de la vie quotidienne marchoise au XVIe siècle d'après la Haute cour de justice de Saint-Hubert.

On retrouve aussi les rubriques habituelles "Marche de cent en cent" et "Nous avons lu pour vous".

02/11/2008

Erneuville - Baconfoy

Carte postale A. Smetz – St. Servais (Namur).

Edit. : Maison Gérard - Lesuisse café-épicerie. ErneuvilleBaconfoy. Intérieur de l’église Saint-Pierre.

erneu.jpg

L’autel à retable, au centre de la carte, est daté de 1741 à 1760. Celui à gauche est du XVIIIème siècle. Quant à l’autel latéral de droite, sa datation est de 1701 à 1710 et de 1941 à 1960. La chaire de vérité, à gauche, date de la première moitié du XVIIIème siècle. La cuve en pierre des fonts baptismaux, qu’on ne voit pas sur cette carte, remonte au Xème ou XIème siècle.

Source : KIKIRPA

31/10/2008

Dans nos campagnes bien aimées...

Carte postale éditée par Nels – Ern. Thill, Bruxelles.

Dans nos campagnes bien aimées, vit encore la foi de nos aïeux… Cens (Erneuville) Lux. Les rogations 1936.

Les rogations étaient les trois jours précédant immédiatement l’Ascension dans le calendrier liturgique chrétien.

Dans le coin inférieur droit de la carte, les initiales : J.A.C. – J.A.C.F.

cens.jpg

La J.A.C./F. (Jeunesse agricole catholique/féminine) était un des mouvements de jeunesse d’Action catholique en province de Luxembourg qui démarra officiellement le 17 mars 1929. Ce mouvement se scinda en 1933 en deux fédérations (une au nord et une au sud). Celle du nord de la province avait comme secrétaire et directeur l’abbé Maguin domicilié justement à Cens. La J.A.C., devenue J.R.C., est restée présente dans les campagnes jusqu’en 1999, date à laquelle elle a été dissoute.

Pour plus d’informations sur ce sujet, nous vous conseillons la lecture de l’article de Françoise Rosart, Les mouvements de jeunesse d’Action catholique en province de Luxembourg durant l’entre-deux-guerres, paru dans La croix et la bannière : les catholiques en Luxembourg de Rerum Novarum à Vatican II, Musée en Piconrue, Bastogne, 2005.

10/10/2008

Hodister - L'Eglise et le Presbytère

Continuons notre visite de Hodister, charmant petite village ardennais, à travers d'anciennes cartes postales...

76855f9add075cd3c8f8ea0dc52278eb.jpg

07/10/2008

Carte postale de Hodister

Carte postale représentant le Calvaire et l'Eglise du petit village de Hodister (commune de Rendeux), éditée par Siméon Kinet.

4a4a85848144be0539f4959286d507df.jpg

28/09/2008

Hodister et son lieu de culte

Carte postale de Hodister : l'église, vue intérieure; éditée par Siméon Kinet.

L'église paroissiale Saint-Brice est constituée d'une nef en moellons de grès et de pierre bleue, terminée par un choeur, sans doute de la 2ème moitié du XVIIème siècle, mais aménagée en 1870 sur les plans de l'architecte Monrique. Une restauration eut lieu en 1977 par l'architecte J. Guillaume. La décoration (polychromie) est de L.M. Londot. La statue du titulaire, en bois polychrome, date du début du XVIIème siècle.

1fe1e675e67ffb49d66f33d9f18506c4.jpg
A gauche de cette vue, la chaire de vérité en chêne datée entre 1776 et 1800. Au centre, l'autel en bois daté entre 1841 et 1860. Les bancs en chêne qui proviendraient de La Roche sont datés entre 1791 et 1810.
Source : KIKIRPA

26/09/2008

En arrivant par la route de Warizy

Carte postale représentant une vue du village de Hodister, éditée par Siméon Kinet (date inconnue).

Du village de Hodister, une route vicinale descend vers Warizy et ensuite Jupille. Sur la droite de cette carte, la maison porte aujourd'hui le nom de "Don Quichotte" et est le siège d'une ferronnerie d'art.

a9de085feadcb7e67d284eded0a81ddc.jpg

18/07/2008

Hodister - Entrée du village

Une nouvelle carte postale avec vue sur l'entrée du petit village de Hodister.

Superbe carte D.C.R. envoyée en 1915.

f204d3f8520c7e34a8603cb9a46c4b3a.jpg

23/05/2008

Carte postale d'Erneuville

Une nouvelle carte postale d'Erneuville éditée dans les années 50-60 par la maison Gérard Lessuisse.

Cette carte vue a été réalisée par A. Smetz de Saint-Servais (Namur) et illustre l'église de ce charmant petit village ardennais.

0c4b8568373c84a904a770084234aa0e.jpg

02/11/2007

Petit patrimoine de nos villages

On rencontre, parfois, le long des chemins et aux croisements de routes des croix en bois ou en métal. Qu'elles soient fleuries, bien entretenues ou encore abandonnées à leur triste sort, ces croix représentent un petit patrimoine à ne pas négliger et à sauvegarder.

La commune de Rendeux l'a très bien compris. Un relevé de ces croix fut réalisé, il y a quelques temps, pour chaque village de l'entité. Résultat : la publication d'un livre "Un autre regard sur... les croix de nos routes", richement illustré qu'il est possible de commander au syndicat d'initiative.

L'idée m'est venue alors de vous faire découvrir quelques croix de Bourdon, Marenne et Menil-Favay (commune de Hotton).

42d2a13796765fd0604777a420f10ccf.jpg
Le lieu-dit "Le Calvaire" à Bourdon.
f2688a5228680a84d70b1cc0a40083bf.jpg
Croix à Marenne.
d42f1772305bce74b636af03bef7cf23.jpg
Croix à Marenne.
bf8f504d5d90d05c01b98be9e3790feb.jpg
Croix située le long du sentier Marenne - Menil-Favay.
ca25d19dfd93cf947e2dd05c8a9d1de2.jpg
Croix située au centre du village de Menil-Favay.
Chaque croix a son histoire que la plupart d'entre nous ignore.
Les plus anciens se souviennent peut-être pourquoi telle croix a été placée là, une autre ici.
Le souvenir d'une personne décédée à cet endroit? Le voeu d'un croyant?
Ce patrimoine très intéressant mérite d'être entretenu et mis en valeur pour ne pas risquer de disparaître.
  

18/08/2007

Marche à Saint Thibaut

Situé à 2 kilomètres de Marcourt (commune de Rendeux), l'ermitage de Saint Thibaut se niche au dessus de la vallée de l'Ourthe. Commandité par le curé Ch. Jamotte, la chapelle fut construite vers 1639 sur l'ancien emplacement du château fort de Montaigu (XI-XVème siècles).

Vous pouvez visiter ce lieu en passant aussi d'abord par le village d'Hodister. Quelques cartes postales vous feront découvrir ce lieu paisible couronné de bois et de prairies.

En regardant cet album, vous vous demanderez sûrement pourquoi une carte du Collège Saint François de Marche-en-Famenne s'est glissée parmi d'autres. Tout simplement, un clin d'oeil aux anciens étudiants qui se souviendront que début octobre, chaque année, à l'occasion de la fête de Saint François d'Assise, une marche, qui regroupait tous les élèves et professeurs, était organisée au départ de ce collège pour arriver à l'ermitage vers midi. Là, nous attendaient barbecue et boissons bien mérités... parce qu'il y avait encore le retour... Plus ou moins 30 kilomètres sur la journée, vive les ampoules. Cette marche eut lieu jusqu'au début des années 80, le collège étant appelé à disparaître quelques années plus tard. Les anciens de Saint François n'ont certainement pas oublié les années qu'ils ont passé dans ce collège...

Cette promenade nous faisait traverser les villages de Verdenne, Champlon-Famenne, Chéoux, Lignières et Hodister et parvenait à nous faire découvrir notre superbe région à travers champs et forêts.

18/07/2007

Erneuville, village ardennais sans histoire?

Erneuville, village ardennais de la commune de Tenneville, s'étire le long de l'axe routier Champlon-La Roche. Pour mieux découvrir ce petit coin d'Ardenne, pourquoi ne pas emprunter ,en partant de Roy, par exemple, l'ancien grand chemin de Luxembourg à Namur, à travers champs et bois. Cette route fut appelée aussi a42763a68c64891505e5cf8aa1b402ea.jpg"Chaussée Marie-Thérèse", nom donné en hommage à l'impératrice autrichienne qui vécut au XVIIIème siècle. Il est probable que cette route date de cette époque. Les plus anciens l'appelaient autrefois "Li vi paveïe", croyant que ce chemin remontait à l'époque romaine, ce qui n'est pas prouvé.

Donc, en partant de Roy, en VTT, à cheval, à pied..., passons au lieu-dit "Zéro", là où se trouve le Mémorial Chateaubriand (voir note sur Roy). Après avoir traversé sur 4 kilomètres la fôret en direction de Journal, nous tombons malheureusement, à la "Pisserotte", endroit perdu au milieu des bois, sur le centre d'enfuissement des déchets de Tenneville. Conseil: pincez-vous les narines lors de votre passage. Pressons l'allure, traversons Journal, village situé dans un cadre particulièrement arboré, pour nous diriger vers "Trompe-Souris " et "Belle-Vue" qui regroupe un très bel ensemble de maisons datées du XVIIIème et XIXème siècles. De ce lieu, nous avons un excellent point de vue sur, enfin, Erneuville. Comme vous pouvez le voir à travers les différentes cartes postales (voir album), ce village est cerné de grandes étendues agricoles, elles même encerclées par la fôret omniprésente.

Historiquement, l'occupation humaine à Erneuville remonte à l'époque gallo-romaine, une nécropole et les ruines d'une villa ayant été découvertes. Cette présence s'explique par la proximité de la chaussée romaine Arlon-Tongres. L'abbé V. Habran, curé d'Erneuville aux alentours de 1930-1950, féru d'histoire locale, raconta notamment à travers plusieurs articles les démêlés des prêtres réfractaires pendant la révolution française (Autrefois ou notes d'histoire sur la religion chrétienne en Ardenne et spécialement dans le doyenné de La Roche-en-Ardenne, 1936-1938. Travail dactylographié, paru également dans le journal Le Rochois, 49e et 50e années). Ces prêtres qui avaient refusé de prêter serment de fidélité à la Constitution civile étaient obligés de se cacher par peur d'être déportés notamment sur l'île de Ré.

De nos jours, Erneuville ainsi que les hameaux voisins comme Cens, Beaulieu, Tresfontaine ont su sauvegarder leur paysage rural pour le plus grand bonheur des promeneurs et des amoureux de l'Ardenne.

18/05/2007

Roy en cartes postales

Après vous avoir fait voyager par les airs en Famenne, un petit tour cette fois-ci en Ardenne à travers quelques cartes postales anciennes.

La commune de Roy (siège du pouvoir communal avant la fusion de 1977) regroupait les villages de Roy, Grimbièmont et Lignières, et des lieux-dits comme le Zéro, Trifoy ou encore en Wamme. De nos jours, ces villages font partie de la commune de Marche-en-Famenne (Province de Luxembourg).

Je vous invite donc à parcourir l'album de ces anciennes vues en découvrant:

- le village de Roy et, notamment, l'arbre de la liberté planté en 1830 dans l'enceinte du cimetière; mais, malheureusement, ce frêne, malade, a été abattu en 2004.

- le lieu-dit Zéro et son Vieux Bon Dieu. En 1792, François René de Chateaubriand, parti de Thionville, blessé, et cherchant à gagner l'Angleterre, fut recueilli et soigné aux environs du Zéro. Depuis 1948, une stèle rappelle le passage de l'auteur des "Mémoires d'Outre-Tombe" à cet endroit.

- l'église de Lignières détruite pendant la guerre 40-45.

- le lieu-dit Wamme et son arrêt du tram. C'est à partir de 1900 que le passage du tramway vicinal va assurer la prospérité de la ferme-auberge idéalement située le long du tracé qui reliait Marche à Martelange.

Si dans vos archives, vous trouvez des cartes postales de cette ancienne commune, n'hésitez pas à me le signaler pour d'éventuels échanges.

 Le Bourdon