Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/07/2007

Erneuville, village ardennais sans histoire?

Erneuville, village ardennais de la commune de Tenneville, s'étire le long de l'axe routier Champlon-La Roche. Pour mieux découvrir ce petit coin d'Ardenne, pourquoi ne pas emprunter ,en partant de Roy, par exemple, l'ancien grand chemin de Luxembourg à Namur, à travers champs et bois. Cette route fut appelée aussi a42763a68c64891505e5cf8aa1b402ea.jpg"Chaussée Marie-Thérèse", nom donné en hommage à l'impératrice autrichienne qui vécut au XVIIIème siècle. Il est probable que cette route date de cette époque. Les plus anciens l'appelaient autrefois "Li vi paveïe", croyant que ce chemin remontait à l'époque romaine, ce qui n'est pas prouvé.

Donc, en partant de Roy, en VTT, à cheval, à pied..., passons au lieu-dit "Zéro", là où se trouve le Mémorial Chateaubriand (voir note sur Roy). Après avoir traversé sur 4 kilomètres la fôret en direction de Journal, nous tombons malheureusement, à la "Pisserotte", endroit perdu au milieu des bois, sur le centre d'enfuissement des déchets de Tenneville. Conseil: pincez-vous les narines lors de votre passage. Pressons l'allure, traversons Journal, village situé dans un cadre particulièrement arboré, pour nous diriger vers "Trompe-Souris " et "Belle-Vue" qui regroupe un très bel ensemble de maisons datées du XVIIIème et XIXème siècles. De ce lieu, nous avons un excellent point de vue sur, enfin, Erneuville. Comme vous pouvez le voir à travers les différentes cartes postales (voir album), ce village est cerné de grandes étendues agricoles, elles même encerclées par la fôret omniprésente.

Historiquement, l'occupation humaine à Erneuville remonte à l'époque gallo-romaine, une nécropole et les ruines d'une villa ayant été découvertes. Cette présence s'explique par la proximité de la chaussée romaine Arlon-Tongres. L'abbé V. Habran, curé d'Erneuville aux alentours de 1930-1950, féru d'histoire locale, raconta notamment à travers plusieurs articles les démêlés des prêtres réfractaires pendant la révolution française (Autrefois ou notes d'histoire sur la religion chrétienne en Ardenne et spécialement dans le doyenné de La Roche-en-Ardenne, 1936-1938. Travail dactylographié, paru également dans le journal Le Rochois, 49e et 50e années). Ces prêtres qui avaient refusé de prêter serment de fidélité à la Constitution civile étaient obligés de se cacher par peur d'être déportés notamment sur l'île de Ré.

De nos jours, Erneuville ainsi que les hameaux voisins comme Cens, Beaulieu, Tresfontaine ont su sauvegarder leur paysage rural pour le plus grand bonheur des promeneurs et des amoureux de l'Ardenne.