Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/01/2013

En attendant la sortie de Psychopharmaka de R. Burger & O. Cadiot


Album Psychopharmaka, en pré-commande sur http://dernierebandemusic.com/precommande-du-cd-psychopha.../

Et retrouvez Psychopharmaka en concert à Paris :
le 14 février à la Gaîté Lyrique
le 23 février à la Bibliothèque François Mitterrand
les 26 et 27 février au Centre Culturel Suisse

Psychopharmaka (psychotropes en allemand) est un projet romantique qui, dans un même élan artistique, conjugue utopie esthétique et projet de vie pour créer une langue dansante parlée par la guitare joueuse de Rodolphe Burger, qui se pose en contrepoint des voix enregistrées et mixées en direct par Olivier Cadiot.

Dévidant le fil d'une amitié jalonnée de nombreuses collaborations, Rodolphe Burger et Olivier Cadiot sont partis ensemble en 2011 sur les routes de Suisse et d'Allemagne.

Ils se sont aventurés dans les méandres d'une langue dont ils veulent faire entendre la douceur : celle de Paul Celan, Heiner Müller, Werner Herzog, Schubert, Kraftwerk, mais aussi de tous ces gens rencontrés au hasard de leur périple, aux timbres si marquants. Voyage en forme d'autoportrait, truffé de citations, de choses entendues et aimées, de reprises de leurs propres travaux, Psychopharmaka est un concert qui fond d'une nouvelle façon l'écriture d'Olivier Cadiot et la musique de Rodolphe Burger, entre ballade linguistique et pérégrinations musicales, hasards sonores et nécessités du propos.

http://soundcloud.com/derniere-bande-music/03-eisba-r

08/07/2012

Olivier Cadiot et Rodolphe Burger : nouvelle géographie sonore

France Culture : Un duo s'est trouvé en 1999 pour un disque et un spectacle inclassables intitulés Welche/ On n'est pas des indiens c'est dommage. Ce duo est composé d'Olivier Cadiot, écrivain, poète, et Rodolphe Burger, guitariste, compositeur, arrangeur. Mais on est loin du traditionnel couple parolier/ musicien. Burger et Cadiot ont créé leur propre géographie. Ce premier travail était une plongée dans une langue, le Welche, parlée dans les alentours de Ste Marie aux Mines, chez Rodolphe Burger, dans les Vosges alsaciennes. Enregistrements sur le vif, citations, hasards, croisements, on trouve tout ça dans ce premier opus qui a créé son propre genre. Entre urgence et travail de mémoire. Quelque temps plus tard, ils tentèrent à nouveau l'expérience, à l'extrême ouest, sur l'Île de Batz, pour donner lieu au disque "Hôtel Robinson". Et voilà qu'ils se produisent à Avignon le 27 juillet pour donner une version live de leur nouveau travail : Psychopharmaka. "Disque allemand", selon Olivier Cadiot, c'est le résultat d'un voyage en Allemagne et en Suisse allemande. Clin d'oeil Dada, citations électro, cinéphilie, voix disparues mises "à la même vitesse" que celle des vivants : la méthode initiale est reprise et réactivée. On en écoute ce soir des extraits, au milieu d'une conversation bouillonnante. (Diffusion le 6 juillet à 23h00).

03/12/2011

Dernières nouvelles de nos ethnos-compositeurs voyageurs

C'était pas la peine de crier ce vendredi à 16h00. On voyage en Allemagne, en Suisse allemande, dans le Jura suisse... Voiture rapide, musique rapide. Sonorité du mot sans signification. Transe! Espace créé par la guitare. Paraphrase autour de motifs de musique romantique. Une guitare didactique et narrative. Textes et sample. "Le temps est autre chose pour lui. Je suis heureux." Voix et répétition. Couches de paroles de voix aimées et de fantômes. Du montage dans l'air ou l'espace d'un roman. Spicer, Deleuze, archives sublimes et funèbres. Musique au présent et ancien, boucle étrange. Ecriture et musique inspirées, rythme ouvert et passionnant. Radioactivité, reprise et variations. Remède et geste iconoclaste à la voix d'Einstein. Minimal et variabilité de la guitare, écart joué avec le plaisir de la danse. Chauffeur de salle à la libertée diminuée. Surgissement du moment du concert non improvisé. Boucle travaillée à l'effet enregistré sur boucle ancienne. Entrechoquement, machine, voix de Goethe à la gorge du grand maître. Machine à voix. Emotivité et articulation lente. Langue ambivalente au blocage tardif. "Love letter" à la bonne Allemagne. Herzog et l'abécédaire à l'origine de l'orphelin de l'Europe. Robinson et enfants sauvages aux romans de formation. Apprentissage rapide : L'Énigme de Kaspar Hauser . Le rêve au collage d'une caravane dans le désert. Intonations précieuses. Sample funèbre et mélancolique et code d'images merveilleuses. Image projetée. Enfance sollicitée par les souvenirs mixés par le contraire... Da Da Da. Venons de loin...

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4355085

Nouvelles de Dernière Bande:

http://dernierebandemusic.com/

 

France Inter : le Pont des artistes (diffusion 21/01/2012)

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=243873

17/11/2011

"Psychopharmaka" de Olivier Cadiot et Rodolphe Burger

PSYCHOPHARMAKA

BÂLE, BERLIN, PARIS
Concert de Olivier Cadiot et Rodolphe Burger
En 1999, Rodolphe Burger et Olivier Cadiot, à la demande du festival Babel de Strasbourg, sont partis en expédition dans une vallée des Vosges a la rencontre d’une langue survivante : le ≪ welche ≫. Un dialecte roman parlé par moins d’un millier de locuteurs autour de Sainte-Marie-aux-Mines. En collectant des paroles, des chansons, des anecdotes, ce qui aurait pu ressembler à un disque ethnographique est devenu un projet multiple, un disque dansant où les voix sont rejouées, mixées. Des chansons traditionnelles se mélangent à la poésie américaine et a des hymnes indiens. Ce disque inaugure pour eux une nouvelle manière de travailler ensemble, de fondre autrement paroles et musique.

3-Rodolphe-lives.jpg

Deux ans plus tard, ils tentent une expérience similaire moins linguistique que géographique avec le disque au large de Roscoff. Cette fois-ci on peut danser avec la chorale locale, la voix de Deleuze, les cloches et Jack Spicer. Leur nouveau projet Psychopharmaka est une plongée dans la langue allemande et sera réalisé en voyage. De Bâle à Dresde via Sils-Maria, de Berlin à Bremerhaven en passant par Göttingen. Disque d’autoroute pour romantiques allemands. Voyage entre Schubert et DAF, arrêt du convoi sur les hauteurs de Leipzig, déjeuner avec Kraftwerk, sampler la voix du Kaspar Hauser, réciter Reinhard Priessnitz, bruits de bar, morceaux d’électro, Yödel Hölderlin !

Sample
Olivier Cadiot
Guitare, chant
Rodolphe Burger
Basse, clavier
Julien Perraudeau
Batterie
Alberto Malo

Interview d'Olivier Cadiot:

http://www.scenesdeurope.eu/fr/evenement/131-psychopharmaka

Coproduction Compagnie Rodolphe Burger, Les Voûtes, la Comédie de Reims—CDN / festival Reims Scènes d’Europe. 
 
En bonus, Laure Adler reçoit Rodolphe Burger : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4314619
 
Autre bonus : "Faustus Song" que l'on peut écouter sur le blog de Gaël: